Nations UniesSoumissionsUncategorized

ASSEDEL a contacté le Rapporteur spécial des Nations Unies sur le droit à l’éducation pour les Pays-Bas

À quatre occasions différentes, ASSEDEL a fait part à trois rapporteurs de l’ONU des plaintes de parents concernant le droit à l’éducation de leurs enfants mineurs aux Pays-Bas. Les principaux problèmes sont liés aux procédures d’asile inefficaces et mal anticipées aux Pays-Bas. Les parents se plaignent du transfert des familles sans leur consentement vers une autre région du pays où un système d’éducation et de classement différent s’applique.

Le rapport a été présenté au Rapporteur spécial des Nations Unies sur les droits de l’homme des migrants, au Rapporteur spécial des Nations Unies sur le droit à l’éducation et au Rapporteur spécial des Nations Unies sur les questions relatives aux minorités, et a demandé une enquête sur ces questions afin de protéger le droit à l’éducation des enfants mineurs.

Pour lire le rapport dans son intégralité, veuillez cliquer ici.

Related posts
Conseil de l'EuropeSoumissions

Rapport de l’ASSEDEL sur l’avis de la Commission de Venise au sujet de la réforme de la loi électorale fédérale allemande de 2023

Des amendements à la loi électorale fédérale allemande ont été adoptés le 14 juin 2023. Dans une lettre en date du 3…
Nations UniesSoumissions

Les droits humains en Belgique : application de la convention contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants

ASSEDEL a soumis un rapport à l’attention du Comité des nations unies contre la torture, au sujet de plusieurs situations préoccupantes sur…
Nations UniesSoumissionsUncategorized

L'ASSEDEL répond à l'appel à contribution de la Rapporteuse spéciale des Nations Unies sur la violence à l'égard des femmes et des filles

Ce rapport juridique met en lumière la question alarmante des violences subies par les femmes qui se prostituent en France, en abordant…
Subscribe to our newsletter!

Subscribe to get the latest information about our struggle to promote human rights.