Lettre au Conseil européen et à la Commission européenne - ASSEDEL

2

Jour après jour, les plaintes contre les exécutions illégales du régime d’Erdogan augmentent dans le monde. 47 membres du Parlement européen ont écrit et envoyé une lettre au président du Conseil européen et de la Commission européenne à titre de mise en garde avant la rencontre du 6 avril avec le président turc Recep Tayyip Erdogan. Dans cette lettre, ils soulignent les menaces qui pèsent sur le droit fondamental, sur la sécurité des individus et l’inquiétude suscitée par des exemples spécifiques de la menace du gouvernement turc. Ils soulignent que le gouvernement turc utilise souvent “l’accusation et les charges de terrorisme” comme une raison pour museler les opposants et les militants. 

Ils demandent avec instance aux présidents respectifs de garder à l’esprit les nombreux exemples de la détérioration de la démocratie et des droits de l’homme et de reconnaître que ce régime est en train d’étendre des liens dangereux en Europe et à ses citoyens également. Cette lettre est écrite dans l’espoir d’aborder ces questions lors de la réunion à venir, et de travailler à l’apaisement de ces tensions et relations. 

Pour lire l’intégralité de la lettre, veuillez cliquer ici.

AUTHOR

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This Campaign has ended. No more pledges can be made.